La valeur défendue par l’école est celle de la coopération et non de la compétition ni du classement.
Il n’y a pas de notes, ni bonnes, ni mauvaises, pas de jugement quantitatif des productions des membres de l’école pour ne pas engranger le cercle vicieux (mauvaise note = jugement négatif,  peur du regard de l’autre,  inhibition de l’action,  perte de confiance en soi,  fuite). Par ailleurs, la qualité d’un travail personnel ne peut s’exprimer sous forme de notes.

Les systèmes d’évaluation à sa disposition sont les suivants :
- l’auto-évaluation
- les retours naturels ou lors de sa rencontre mensuel avec son facilitateur référent et ses tuteurs entrepreneurs
- le logiciel informatique (en cours de création) qui permet de remplir les grilles de compétences acquises dans les écoles démocratiques et les faire correspondre au socle commun de compétences et de connaissances de l’éducation nationale, en
fonction des activités effectuées par les membres et les outils développés par Epsilon à l’école

Un GPS de compétences permet de rendre compte des compétences, connaissances, défis personnels, et de la culture du socle commun, progressivement acquises.
Il propose de suivre le membre tout au long de la scolarité. Sans note, il souhaite mettre en lumière ses intelligences dominantes, ses forces, ses talents, ses réussites mais aussi les difficultés qu’il peut surmonter et les challenges qu’il souhaite mener. Par ailleurs, il permet à l’inspecteur académique de vérifier les acquisitions des membres de l’école et peut offrir la possibilité à chaque membre de justifier de ses aptitudes auprès d’une structure plus traditionnelle.